top of page
Myriophyllum guyana

Myriophyllum guyana

SKU : 00272

Myriophyllum guyana (Guyana Milfoil)

 

Une espèce particulièrement unique de Myriophyllum, M. Guyana est peut-être la plus petite plante du genre et se ramifie facilement pour une croissance buissonnante naturellement attrayante, ce qui la rend absolument parfaite pour les nano-aquariums ou même pour être placée au premier plan dans les grands aquariums. Les feuilles sont d'un vert clair rafraîchissant et sont généralement plus petites que celles de plantes similaires comme le Myriophyllum propinquum ou le Myriophyllum mattogrossense. Elle prospère dans les aquariums de plantes de basse technologie, sans injection de CO2 ni même beaucoup de lumière, mais se porte mieux avec une bonne quantité d'éclairage.

 

Cette espèce magnifique et quelque peu inhabituelle est parfaite pour les aquariophiles de tous niveaux et s'intègre parfaitement à tout paysage aquatique. Elle tolère bien les températures froides de l'eau et peut être utilisée dans les aquariums d'eau froide.

 

Cette plante est à bien des égards assez similaire à Hottonia palustris et les deux peuvent souvent se substituer l'une à l'autre dans un aquascape !

 

NOTES RAPIDES :

 

Difficulté : Facile à modérée

 

Type : Tige

 

Taille : Généralement moins de 20cm. La taille permettra de garder les plantes beaucoup plus courtes et plus touffues.

 

Position et utilisation : Placement de premier plan à moyen plan. Peut être utilisé comme plante de fond dans les nano-aquariums.

 

Taux de croissance : Modéré à rapide

 

Éclairage : 2/5 - 5/5

 

Conditions d'eau : 18 - 28°C (65 - 83°F)

 

CO2 : Non nécessaire mais permet une croissance plus rapide et plus dense.

 

Propagation : Boutures

 

Exigences particulières : Très peu d'exigences spécifiques. Un substrat normal d'aquarium avec des onglets pour les racines est suffisant et un régime de fertilisation régulier devrait suffire. Cette plante n'a pas besoin de CO2 mais comme toutes les plantes d'aquarium, elle bénéficiera tout de même d'une fertilisation au CO2.

 

POTENTIEL D'ESPÈCES ENVAHISSANTES : Bien qu'elles ne figurent pas actuellement sur la liste des espèces exotiques envahissantes au Canada ou aux États-Unis, d'autres espèces de Myriophyllum (que nous ne vendons pas) comme M. spicatum (myriophylle en épi) sont devenues d'importants parasites envahissants dans les cours d'eau du continent. En raison de son taux de croissance rapide et de sa grande tolérance à une variété de conditions d'eau, cette espèce pourrait potentiellement devenir une menace pour les habitats indigènes en Amérique du Nord. Elle tolère des températures plus basses que Myriophyllum mattogrossense ou Myriophyllym propinquum et peut donc constituer une menace sur l'ensemble du continent - y compris, mais sans s'y limiter, dans les Grands Lacs.

 

N'oubliez pas que nous devons protéger la biodiversité de nos précieux cours d'eau indigènes et ne relâchez JAMAIS intentionnellement cette plante dans la nature ! Les boutures supplémentaires peuvent souvent être échangées contre un crédit dans votre poissonnerie locale. Vous pouvez vous en débarrasser correctement en plaçant les boutures dans un sac en plastique et en le fermant avant de les jeter à la poubelle. Si vous voulez aller encore plus loin pour protéger nos cours d'eau, congelez, faites bouillir ou trempez les boutures dans de l'eau de Javel avant de les jeter.

  • Description

    Le Myriophyllum guyana est un peu un nouveau venu dans l'aquariophilie plantée et est donc assez rare. Ce n'est pas une plante que l'on trouve facilement ailleurs. Elle est unique parmi les myriophylles car elle est nettement plus petite (elle dépasse rarement 15 cm sans être taillée) et beaucoup plus touffue, ce qui en fait une plante parfaite pour les petits aquariums ou un beau point focal au milieu d'un grand aquarium.

     

    Contrairement à certaines plantes à tige, le M. guyana produit spontanément de nombreuses pousses latérales, ce qui lui confère l'aspect compact et touffu tant convoité par les amateurs d'aquariums plantés. Ses petites feuilles plumeuses et ses branches latérales produisent une belle croissance volumineuse qui est parfaite pour remplir les zones plus clairsemées de tout aquascape.

     

    En raison de son feuillage décroissant, dense et délicat, il constitue un excellent abri pour les alevins ou les bébés crevettes qui non seulement trouvent refuge mais se nourrissent également des nombreux micro-organismes qui ont tendance à se développer dans ce type d'habitat. Pour cette raison, c'est une plante absolument fantastique pour les éleveurs.

     

    Même s'il est assez rare, le Myriophyllum guyana est considéré comme l'une des espèces de Myriophyllum les plus faciles à cultiver, nécessitant peu de soins, moins de taille et s'adaptant et prospérant dans une vaste gamme de conditions d'eau. Bien qu'elle préfère une eau plus douce et plus acide, elle est également très adaptable et se développera probablement bien dans votre aquarium planté si vous lui en donnez la chance. Il tolère une eau beaucoup plus froide que le Myriophyllum mattogrossense et peut donc être utilisé dans les aquariums d'eau froide.

     

    AVERTISSEMENT CONCERNANT LES ESPÈCES INVASIVES : Comme toutes les plantes aquatiques qui ne sont pas originaires des États-Unis et du Canada, cette espèce peut devenir une menace invasive pour nos cours d'eau naturels. Comme cette plante tolère des températures d'eau plus froides, elle peut être une menace n'importe où. Veuillez donc NE JAMAIS introduire cette plante ou toute autre plante aquatique dans un plan d'eau naturel, y compris les étangs de jardin qui sont reliés à des cours d'eau plus importants. Vous pouvez échanger les boutures supplémentaires avec votre magasin de poissons local pour obtenir un crédit ou les mettre à la poubelle dans un sac en plastique bien fermé. Ne les jetez pas dans les toilettes.

12,98$Prix
Rupture de stock